Installation « ça » pousse

 

Cette pièce : Racines a été présentée pour la première fois lors de cette installation au centre culturel des Mazades à Toulouse. Chaque tige mesure environ 1m 80 de haut, le cercle formé par l’assemblée avoisine les 2 mètres.

Tiges de chou, ficelles, fibres végétales, plumes, cirages et matériaux divers

L’exposition est conçue comme une promenade dans un jardin étrange, un monde onirique où les frontières du dedans et du dehors se brouillent.

L’installation se visitait au choix : en éclairage d’exposition ou à la lampe de poche (ou les deux alternativement).

Deux expériences de regard distinctes. A la lampe de poche, les oeuvres se dédoublent, elles se font graphiques et animées… elles dansent. Sur une bande son, un paysage sonore venu de l’intérieur d’un corps réalisé par Jonathan Merlin.

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.